Publié le Laisser un commentaire

Les plantes carnivores sont-elles une solution ?

Plante carnivore pour faire fuire les moustiques ou abeilles

Les plantes carnivores sont une solution intéressante pour repousser les moustiques ou les abeilles qui peuvent être un véritable fléau. Elles sont très efficaces pour repousser les insectes et sont faciles à cultiver et à entretenir.

Les plantes carnivores sont dotées de feuilles qui sont recouvertes de poils, de sécrétions sucrées et d’autres substances qui attirent les insectes. Lorsque l’insecte est attiré par les sécrétions sucrées, il est piégé dans les poils de la feuille. Les feuilles se referment sur l’insecte et le piègent. Les plantes carnivores absorbent ensuite les nutriments contenus dans l’insecte.

Il existe de nombreuses espèces de plantes carnivores, dont la plus populaire est la Dionée, qui est connue pour ses pièges à mouches. Ces plantes sont faciles à cultiver et à entretenir. Elles peuvent être facilement trouvées dans les jardineries et les magasins d’articles de jardinage.

Les plantes carnivores sont un moyen naturel de se débarrasser des moustiques et des abeilles. Elles peuvent être plantées dans des endroits ouverts ou fermés, à l’intérieur ou à l’extérieur. Elles sont également très esthétiques et peuvent ajouter une touche de couleur à votre jardin.

Les plantes carnivores sont une solution intéressante pour repousser les moustiques et les abeilles et sont faciles à cultiver et à entretenir. Elles sont également très esthétiques et peuvent ajouter une touche de couleur à votre jardin. Alors, si vous avez des problèmes avec les moustiques ou les abeilles, envisagez de cultiver des plantes carnivores pour vous en débarrasser.

Publié le

Pourquoi il y a encore des moustiques en ce fin octobre 2023 et quelles sont les prévisions

Il est en effet inhabituel de voir des moustiques à la fin d’octobre dans de nombreuses régions, mais plusieurs facteurs peuvent expliquer pourquoi ils persistent à cette période de l’année et quelles pourraient être les prévisions pour l’avenir.

  1. Climat anormal : Les variations climatiques peuvent jouer un rôle significatif. Les températures plus chaudes et les précipitations irrégulières peuvent prolonger la saison des moustiques. Les moustiques ont besoin d’eau pour se reproduire, et des conditions météorologiques favorables peuvent maintenir les populations de moustiques actives plus longtemps.
  2. Espèces adaptées : Certaines espèces de moustiques sont plus résistantes aux conditions automnales et hivernales. Par exemple, certaines espèces sont capables de survivre à des températures plus basses ou hiverner à un stade de développement particulier, ce qui leur permet de persister plus longtemps dans l’année.
  3. Urbanisation : Dans les zones urbaines, les moustiques peuvent se développer dans des endroits artificiels tels que les flaques d’eau dans les caniveaux, les gouttières bouchées, et même les réservoirs d’eau dans les pots de fleurs. Cela crée des habitats artificiels où les moustiques peuvent se reproduire, même en fin d’automne.
  4. Migrations : Dans certaines régions, les moustiques peuvent migrer depuis d’autres zones où les conditions sont plus propices. Les déplacements de ces insectes peuvent être influencés par des facteurs climatiques et la disponibilité de nourriture.

En ce qui concerne les prévisions pour l’avenir, il est difficile de donner des prévisions spécifiques pour la persistance des moustiques à la fin d’octobre en 2023, car cela dépendra fortement des conditions météorologiques locales, des espèces de moustiques présentes et des mesures de contrôle mises en place.

Cependant, avec les préoccupations croissantes concernant les changements climatiques et les variations météorologiques, il est possible que nous continuions à voir des variations dans les saisons des moustiques à l’avenir. Les autorités locales et les experts en santé publique devront surveiller de près la situation et mettre en œuvre des stratégies de prévention et de contrôle appropriées pour réduire les risques de maladies transmises par les moustiques, telles que le virus du Nil occidental et la dengue.

Il est important de noter que la prévention reste essentielle pour réduire les risques de piqûres de moustiques, quelle que soit la saison. Cela implique de porter des vêtements appropriés, d’utiliser des répulsifs, de vider les eaux stagnantes où les moustiques se reproduisent, et de maintenir des pratiques de santé publique efficaces pour contrôler les maladies transmises par les moustiques.

Publié le

Trucs et astuces pour lutter contre les moustiques

La présence des moustiques dérange grand nombre de personnes. Non seulement, ils empêchent de bien dormir mais leurs piqûres laissent des traces sur la peau et ils sont à l’origine du paludisme. Il existe quelques trucs et astuces pour lutter contre leur propagation.

Des fenêtres avec moustiquaires

Des cadres de bois entoilés permettent d’éviter la pénétration de ces insectes volants à l’intérieur de chez vous. C’est un anti-moustique efficace pour la maison. Il est aussi possible d’en fabriquer pour les lits.

Des plantes sur les rebords de vos fenêtres

La citronnelle, le basilic, le géranium sont parmi les plantes les plus conseillées pour repousser ces créatures. Elles ont un parfum que ces créature ont du mal à supporter. Il est en tout cas mieux de placer les citronnelles dans un pot assez grand pour avoir de meilleurs résultats.

Des lampes solaires pour préserver l’environnement

Très efficace pour l’extérieur, cet anti-moustique solaire permet de détruire ces insectes et de les éloigner de votre maison. De plus, il ne présente pas de danger pour l’environnement ni pour l’usager étant donné qu’il n’est constitué d’aucun produit chimique.

Quelques solutions naturelles

Optez pour un mélange de quelques gouttes d’oranges, de citron piqués de clous de girofle et vinaigre sur une plaque cuisinière.

Un peu d’huile d’eucalyptus ou de lavande permet également d’agir efficacement sur ces bestioles néfastes.

Les bougies anti-moustiques

Constitués pour la plupart des cas d’éléments naturels comme la citronnelle, ces bougies envoient une odeur agréable à l’homme mas insupportable pour ces insectes. Elles sont présentes un peu partout et se vendent à un prix plutôt avantageux.

Ce sont en tout cas des anti-moustiques intéressants pour la maison. Elles ne contiennent aucun élément étranger en dehors de ce qui est naturel. Cela constitue un plus pour ces produits par rapport à d’autres moyens pour combattre ces bestioles.

La citronnelle, une véritable alternative naturelle

Pour éloigner ces insectes nuisibles de sa maison, de son entourage et de soi-même, il y a la citronnelle. Il s’agit d’un anti-moustique naturel procurant des résultats probants. Cette solution est simple et loin d’être dangereuse pour l’environnement. L’utiliser contribue à préserver la nature.

Vinaigre d’alcool pour chasser ces bestioles

Il s’agit d’un moyen pour se protéger des piqûres d’insectes. Il suffit juste d’en mettre sur la peau et le résultat est par la suite constaté.

Utiliser le jardin comme une barrière naturelle

Dans la plupart des cas, les buissons attirent ces bestioles et il est nécessaire de nettoyer dans ce cas la cour tout en se débarrassant de ces herbes hautes. Il faut par la suite favoriser la présence de plantes comme les géraniums, le gunnii, l’eucalyptus, la lavande et la citronnelle au niveau des jardins.

C’est un moyen efficace pour éloigner les insectes volant. Il s’agit donc ici d’un anti-moustique extérieur.

Se servir des petits animaux

Pour les pays tropicaux, là où les moustiques sont nombreux, il faut faire en sorte que les petits animaux comme les grenouilles se multiplient. En effet, ils permettent d’éradiquer ces insectes durant la période où ils sont nombreux car ils se nourrissent des larves de ces bestioles.

Publié le

Pourquoi utiliser une raquette anti-moustique

Se faire piquer par des moustiques est vraiment ennuyeux. Ce qui implique la recherche incessante de solutions qui permettent de les éliminer et de réduire leur propagation.

Parmi les différentes méthodes pour lutter contre ces bestioles il y a les raquettes anti-moustique. Il est dans ce cas important de mieux cerner ce produit pour avoir de meilleurs résultats.

Description des raquettes anti-moustiques

Il s’agit du fruit de l’évolution de la technologie. Elle a été conçue de manière à procurer de meilleurs résultats face à la multiplication des moustiques surtout durant la saison chaude. C’est un objet qui nécessite l’utilisation de piles ou encore d’une batterie pour fonctionner.

En général, une raquette qui sert à éradiquer ces bestioles néfastes est munie d’une grille. Cette partie capte les insectes volants et les tuent directement. Il faut noter qu’elle est à faible voltage. Cela veut dire qu’il ne tue que les petits insectes de ce genre. Ce qui fait de lui un anti-moustique efficace.

Mode d’emploi des raquettes anti-moustiques

Il suffit juste d’appuyer sur un bouton de l’accessoire et de frapper par la suite ces insectes qui s’envolent tout autour. Cette action consiste à produire un voltage ou plus exactement une décharge électrique. Il ne faut pas non plus oublier de bien secouer la raquette avant de l’utiliser. Les avantages à cette grille qui la constitue, les moustiques sont faciles à capturer.

Il faut juste 8 à 15 heures environ pour recharger cet outil. Suite à cela, il peut agir efficacement au niveau de ces insectes volants.

Les avantages des raquettes anti-moustiques

Le premier atout dans l’utilisation de celles-ci est lié au fait qu’il soit un outil pour éliminer les bestioles sans pour autant causer un danger au niveau de la santé. Il est vrai que la décharge électrique qu’elle envoie pour attaquer les moustiques n’a pas d’effet sur l’organisme de l’homme. Elle n’a de conséquences que pour ces insectes volants.

En outre, cette technique pour combattre ces insectes nuisibles n’est constituée d’aucune forme de substance chimique.

Il y a donc moins de risques sanitaires sur l’usage de ce produit qui est connu pour être un anti-moustique efficace.

Le prix abordable de ce produit fait de lui un accessoire intéressant car il est rentable et le fait d’opter pour celui-ci permet ainsi de réaliser des économies.

Enfin, l’Intérêt de choisir ce moyen est le fait qu’il œuvre en faveur de l’environnement. Assurément, il contribue à le préserver car c’est un produit qui est non seulement sain mais aussi écologique.

Les limites qui n’osent pas utiliser une raquette anti-moustique

Il est vrai que c’est un outil pour éloigner ces insectes néfastes de manière efficace. Pourtant, il présente quelques inconvénients quant à son utilisation. Le mieux est de bien lire la notice qui l’accompagne pour éviter les éventuels désagréments.

Il faut quand même garder une certaine prudence quant à son emploi car l’inattention peut conduire à se blesser ou à se faire mal si le produit n’est pas appliqué avec délicatesse. Etant donné que son mode d’emploi est facile à lire, la plupart des usagers ont tendance à jouer avec.

Il faut quand même éloigner cet objet des enfants car il peut constituer un danger pour eux.

Publié le

Manouka anti-moustique

Les anophèles sont des insectes nuisibles qui sont capables de transmettre à l’homme le microbe du paludisme par leur piqûre.

Le manouka anti-moustique fait partie des produits qui sont conseillés pour lutter contre attaque de ces bestioles.

Qu’est-ce que le manouka ?

Le manouka est un anti-moustique efficace car il protège les enfants de plus de 3 ans et les adultes contre les piqûres des anophèles de toute sorte.

Ces personnes sont des cibles par leur chaleur corporelle, l’émanation de la transpiration et du CO2 par la peau.

Sous quelle forme se vend-il ?

Il se présente sous forme de bracelet qui peut être déroulé à plat et sa durée de vie est de 1 mois. Il est immergé dans une dose de lotion contenant le principe actif repoussant et peut être enroulé autour du poignet, de la cheville.

Pour préserver son action, il faut le remettre dans la boîte après chaque utilisation. Il est également conseillé d’éviter de l’avaler, de le laisser à la portée des enfants et de l’utiliser pour ceux qui ont moins de 3 ans.

Il peut aussi se vendre sous forme de spray qui convient aux enfants à partir de 12 mois et aux adultes. Elle est constituée par de la citronnelle verte, ne lèse pas les peaux sensibles et garantit une meilleure protection contre les insectes.

Le Manouka anti-moustique pour bébé en spray a été élaboré afin d’écarter les anophèles de la chambre de celui-ci. Elle convient aux bébés âgés de plus de 6 mois.

Il est constitué par une formule hydro-alcoolique qui accorde une protection maximale. Parmi ses composants, il y a du gaz et de l’alcool permettant de réduire les risques de démangeaisons chez les bébés.

Son parfum est doux étant donné qu’il est préparé à partir de fleur de muguet et de citron. Il contient des principes actifs notamment de l’huile essentielle d’Eucalyptus Citriodora et de l’huile de Neem. Il faut le vaporiser aux alentours de la porte et des fenêtres.

Il y a un type de diffuseur qui garantit 30 nuits sans se faire déranger par les insectes grâce à une recharge d’une durée d’action de 240 heures. Il y a également la boule qui assure une protection au pourtour d’un mètre.

Comment est-il efficace contre les moustiques ?

Le résultat obtenu avec ce produit varie en fonction du périmètre de la chambre et de la ventilation. Pour s’attendre à un meilleur effet dans les grandes pièces, il faut le placer à moins d’1 mètre de la présence humaine.

Les avantages et inconvénients du produit

Le produit destiné à la chambre du bébé permet d’éloigner les insectes et a une durée de vie de 8 heures, son action est rapide et probante. Il faut l’utiliser avec un maximum de précaution.

Il est à usage externe et ne doit pas être appliqué sur la bouche ou les mains. Il est également nécessaire d’éviter tout contact avec les yeux. Il présente une contre-indication face à des antécédents d’allergies.

En outre, le répulsif est un anti-moustique électrique qui est pratique car il nécessite uniquement l’utilisation de piles. De plus, il est efficace pour lutter contre les anophèles des milieux tempérés et ceux des milieux tropicaux.

Publié le

Piège à moustique

Tutoriel pour réaliser et fabriquer soi même un piège à moustique, entièrement fait maison, simple, efficace et écologique. Parfait pour votre intérieur ou à l’extérieur.

Pour ce piège à moustique, vous aurez besoin d’une bouteille en plastique, et de la levure (levure de bière par exemple) et de sucre (cassonade par exemple). Hormis le plastique de la bouteille, ce piège à moustique est 100% naturel.

Recette du mélange qui attire les moustiques

La recette est très simple, elle a pour but d’émettre du CO2 (dioxyde de carbone), gaz qui attire les moustiques.

– 40 cl. d’eau
– 100 g de sucre (sucre brun ou cassonade de préférence)
– 2 g de levure (levure de bière ou de boulanger de préférence)

Mettre le sucre dans l’eau.
Faire tiédir l’eau sucrée.
Laisser refroidir.
Placer ce mélange au fond de votre piège à moustique.
Saupoudrer ce mélange de levure, évitez de mélanger.

Voici maintenant la partie bricolage:

1er piège à moustique, très simple à fabriquer
1 2 3 4 5 6
Piège à moustique, étape 1 Piège à moustique, étape 2 Piège à moustique, étape 3 Piège à moustique, étape 4 Piège à moustique, étape 5 Piège à moustique, étape 6

étape 1 : Prenez une bouteille en plastique vide.

étape 2 : Coupez-à et dévissez le bouchon

étape 3 et 4 : Insérez la partie haute de la bouteille dans sa partie basse

étape 5 et 6 : Remplissez la bouteille du mélange décris plus haut dans l’article.

2ème piège à moustique à fabriquer soi même
1 2 3 4 5 6 7
Piège à moustique, étape 1 Piège à moustique, étape 2 Piège à moustique, étape 3 Piège à moustique, étape 4 Piège à moustique, étape 5 Piège à moustique, étape 6 Piège à moustique, étape 7

étape 1 : Prendre 2 bouteilles en plastique

étape 2 : Ôter le bouchon de la première et couper la deuxième en 2. Avec le bas de la bouteille, faire un tube du même diamètre que le boulot.

étape 3 : Placer le tube dans la 1ère bouteille (vous pouvez le coller ou le fixer)

étape 4 : Placer la demi bouteille par dessus la bouteille entière.

étape 5 : peigner le fond de la bouteille en noir ou recouvrez là d’un tissu noir.

étape 6 : Percer quelque trous par lesquels les moustique entreront.

étape 7 : Remplir le fond de la bouteille avec le mélange décris plus haut dans cet article

Publié le

Le moustique : vecteur de maladies tropicales

Nous entendons de plus en plus parler du moustique tigre qui envahit quasiment l’intégralité du territoire français. Beaucoup pensent qu’il s’agit d’un simple moustique qui va nous faire une simple piqûre et qui va partir aussi vite qu’il est arrivé. Pourtant, il est capable de véhiculer de nombreuses maladies potentiellement mortelles. Il est important d’identifier les premiers signes afin d’augmenter ses chances de guérison.

Le chikungunya

Selon l’Institut Paster, 30 départements français sont susceptibles de voir des cas de transmission de chikungunya d’un moustique tigre à un homme. La maladie est transmise par un moustique Aedes. En général, les premiers symptômes apparaissent dans un délai de 48h à 10 jours après la piqûre. La victime peut alors ressentir d’intenses douleurs articulaires aux extrémités du corps. Elle ressent également une forte fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête insupportables et ses ganglions peuvent gonfler.
Le virus chikungunya ne tue pas. Ce sont ses symptômes qui peuvent être mortels. La maladie peut espérer guérir en quelques jours, mais il pourra ressentir une fatigue et des douleurs articulaires pendant plusieurs semaines.

La dengue

L’OMS compte 50 millions de cas de dengue chaque année particulièrement dans les zones tropicales. Depuis 2010, il est possible de le retrouver en Europe.
Il existe deux types de dengue. Le virus classique est assez bénin. Il apparaît environ 48 heures après la piqûre avec une fièvre soudaine, des vomissements, une éruption cutanée et des maux de tête. Le premier diagnostic est souvent la rougeole. 72 heures après, la victime connaît une forme de rémission avant de voir ses symptômes s’aggraver avec des saignements. Généralement, il guérit naturellement au bout d’une quinzaine de jours.
La dengue hémorragique déclenche quant à elle des hémorragies internes. Si un traitement n’est pas rapidement administré au patient, son état peut se dégrader en quelques heures, provoquer un état de choc puis la mort.
Encore une fois, il n’existe aucun traitement visant le virus. Le seul moyen d’en venir à bout est de soulager les symptômes.

Le paludisme

Le moustique Anopheles est le vecteur de la maladie. On le trouve principalement en Afrique. Chaque année, il fait plus d’un million de victimes. Le problème de la maladie est qu’elle met parfois jusqu’à 30 jours pour se déclencher. Le patient va alterner entre la fièvre élevée et les tremblements. Il souffre alors de troubles intestinaux, d’une toux, de maux de tête et d’une dégradation de son état général de santé. À long terme, l’anémie s’installe et l’irrigation du cerveau s’arrête ce qui provoque la mort.
Les laboratoires du monde entier sont encore à la recherche d’un traitement et d’un vaccin. En attendant, si vous avez prévu de voyager dans une région à risque, votre médecin traitant vous prescrira un traitement préventif.

La fièvre jaune

Après 10 jours d’incubation, la maladie provoque une forte fièvre et des douleurs qui peuvent faire penser à une grippe. Cependant, après quelques jours de repos, le malade voit apparaître des vomissements hémorragiques et des troubles rénaux. Il peut rapidement tomber dans le coma. On estime qu’un patient sur deux décède.
Aucun traitement n’a pour l’instant été trouvé. On tente juste de soulager les symptômes. Par contre, il existe un vaccin particulièrement efficace. Si vous voyagez dans une zone à risque, on vous demandera de le faire.

Se protéger des moustiques

Le seul moyen de prévention à ces maladies est d’apprendre à se protéger des moustiques. Si vous voyagez dans une zone humide et qui est connue pour sa colonie de moustiques, il est important de se couvrir le corps avec des vêtements. De même, du répulsif peut être utilisé pour les éloigner. Il ne faut surtout pas laisser de l’eau stagner puisque le moustique peut décider d’y pondre ses larves. Désinfectez après chaque piqûre de moustique. Si vous commencez à ressentir des symptômes dans les jours qui suivent, il est indispensable de consulter un médecin le plus rapidement possible.

Publié le

Anti-moustique Cabin 2

Types d’anti-moustiques

Anti-moustique Cabin 2

Afin de laisser vos fenêtres ouvertes pour profiter de la brise d’été en soirée sans vous laisser embêter par les moustiques, l’utilisation de l’anti-moustique Cabin2 décliné dans la référence HA091015, sera plus qu’adéquate. Cette toile anti-moustiques est une moustiquaire imprégnée dotée d’une protection optimale contre les piqûres de moustiques. De forme rectangulaire et très légère, cette moustiquaire ne pèse pas plus de 250 grammes et mesure 2 mètres de long, 1,60 mètre de large, 1,50 mètre de haut, la moustiquaire Cabin2 est conçue pour des lits de deux personnes, est dotée d’un accrochage multipoint ainsi que d’un espace intérieur large. Conçu avec des matériaux en tulle et polyester dont les fils ont une forte résistance et le maillage très étanche, Cabin2 permet une utilisation très simple et pratique, en effet, il suffit juste de s’assurer que la moustiquaire est normalement enfilée sous le matelas afin d’éviter tout contact potentiel avec la moustiquaire pendant le sommeil. L’anti-moustique joue un rôle protecteur pour la peau, car il la protège des piqûres de moustiques qui occasionnent desquamations, démangeaisons et boursouflures souvent inesthétiques. La lutte contre les moustiques et leur dard acéré peut se faire grâce à des solutions naturelles ayant un effet répulsif sur ces insectes comme l’eucalyptus citronné recommandé par des spécialistes en cosmétique naturelle et biologique (diffuser juste quelques gouttes sur un diffuseur, une bougie ou en imbiber une serviette). La moustiquaire est aussi un bon moyen écologique de se protéger contre les moustiques. On trouve aussi dans les circuits de distribution, des produits chimiques comme les bombes aérosols ou les diffuseurs anti-moustiques électriques qui éliminent efficacement ces insectes.